lutte contre la censure islamique

15 janvier 2015

je suis charlie et j emmerde l islam nazi

Islam, Islamist, mosque, imam, Muhammad, Prophet,الإسلام، المسجد الإسلامي، الأمام, محمد, النبي,je suis charlie,أنا تشارلي

jesuischarlie1

Posté par dangerislam à 10:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

13 janvier 2015

islam=nazisme le yeman le soudan le niger

http://www.express.be/joker/fr/platdujour/tous-les-grands-pays-musulmans-ont-fermement-condamne-lattaque-de-charlie-hebdo-a-lattention-de-ces-7-nations/210503.htm

Presque tous les pays comptant des communautés musulmanes de plus de 10 millions de personnes ont condamné l'attaque sans réserve. Sur la carte suivante, ce sont les pays en vert.

En revanche, sept pays avec de grandes populations musulmanes n’ont pas condamné l'attaque:

  • Le Bangladesh,
  • Le Mali,
  • Le Niger,
  • Le Sénégal,
  • Le Soudan,
  • L’Ouzbékistan,
  • Le Yémen.

Posté par dangerislam à 10:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2014

islam=nazisme le pakistant

femme-enceinte-lapidee-au-pakistan-appel-a-des-mesures-urgentes-

l islam c'est les nazis du 21eme siecle

Posté par dangerislam à 19:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2014

islam=nazisme le nigeria

c est des tarés il faut les exterminer.

Des écolières à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, le 28 juillet 2010 ( AFP/Archives / Pius Utomi Ekpei)
Des écolières à Maiduguri, capitale de l'Etat de Borno, le 28 juillet 2010 ( AFP/Archives / Pius Utomi Ekpei)

Plus de 100 jeunes filles ont été enlevées dans leur lycée de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, par des islamistes armés de Boko Haram, une opération sans précédent dans un pays déjà miné par les attaques terroristes du groupe.

Cette opération à grande échelle a été menée lundi soir, a déclaré à l'AFP une source sécuritaire nigériane. Le même jour, une gare routière sur le territoire de la capitale fédérale, Abuja, était frappée par un attentat qui a fait au moins 75 morts et 141 blessés, le plus meurtrier jamais commis dans les environs de la ville.

Des lycéennes, originaires de la localité de Chibok, dans le sud de Borno, ont réussi à échapper à leurs ravisseurs en sautant du camion qui les emmenait, au milieu de la nuit de lundi à mardi, selon plusieurs témoins.

Selon une source sécuritaire, les ravisseurs sont membres du groupe islamiste armé Boko Haram - dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un péché" en langue haoussa. Boko Haram a régulièrement pris pour cible des écoles au cours de son insurrection qui a fait plusieurs milliers de morts depuis 2009.

Carte localisant Chibok, lieu de l'enlèvement de lycéennes, au Nigeria ( AFP / J-M.Cornu / J. Jacobsen)
Carte localisant Chibok, lieu de l'enlèvement de lycéennes, au Nigeria ( AFP / J-M.Cornu / J. Jacobsen)

Interrogé à propos d'une information publiée dans les médias, selon laquelle 200 jeunes filles auraient été enlevées lundi par des islamistes dans un établissement scolaire de Chibok, la source sécuritaire a répondu que "leur nombre ne s'élève pas à 200 mais il y en a plus de 100".

Les hommes armés sont arrivés "dans des camions et sur des motos et ils se sont dirigés vers l'école", selon Salisu Ibrahim, un habitant, dont le témoignage coïncide avec celui d'autres personnes sur place.

 

- Echanges de tirs -

 

Il y a eu des échanges de tirs pendant plusieurs heures, mais les islamistes "ont fini par vaincre les soldats" et sont entrés dans le lycée public pour filles de Chibok, selon Emmanuel Sam, responsable de l'éducation pour cette localité.

Les jeunes filles ont été embarquées sur des camions par des islamistes qui les ont emmenées, selon plusieurs témoins.

Les forces de l'ordre ont pu "suivre les traces d'un camion" qui a emmené les jeunes filles et ont retrouvé le véhicule "hors service dans les broussailles", a précisé la source sécuritaire.

"Nous tentons maintenant de localiser les jeunes filles enlevées", a-t-elle ajouté.

Boko Haram multiplie les actions violentes dans la moitié nord du pays, au risque de déstabiliser les Etats voisins, en premier lieu le Cameroun. Les attaques meurtrières sont quasi-quotidiennes dans certains Etats du nord-est, pourtant sous état d'urgence depuis des mois et quadrillés par l'armée.

Le groupe, considéré comme une organisation terroriste par Washington, a été impliqué ces derniers mois dans l'enlèvement de plusieurs Français à la frontière poreuse du Nigeria et du Cameroun, qui ont depuis été libérés (la famille Moulin-Fournier et le père Georges Vandenbeusch).

Le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton s'est déclarée mardi "inquiète de la fréquence et de la propagation croissantes des attentats terroristes".

"L'UE se tient aux côtés du peuple et du gouvernement du Nigeria dans le combat contre le terrorisme et la violence et pour le règne de la loi et des droits de l'homme", a ajouté Mme Ashton.

- Des élèves comme "cibles" -

 

L'Etat de Borno, fief historique de Boko Haram, où le groupe a été fondé il y a plus de dix ans, est une région peu développée, avec des routes en mauvais état, et où la misère est criante.

Au cours d'une précédente attaque cette année dans l'Etat de Borno, des assaillants de Boko Haram avaient encerclé une école de filles, faisant sortir toutes les lycéennes et leur ordonnant de regagner leur village immédiatement.

Les membres de Boko Haram ont également mené plusieurs attaques sanglantes contres des élèves, la nuit, alors qu'ils dormaient dans leur pensionnat, dans le nord-est du pays, suscitant une vive émotion de la communauté internationale.

Posté par dangerislam à 08:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2014

islam=nazisme le nigeria

Nigeria : 43 morts dans l'attaque d'un lycée par Boko Haram

Les agresseurs ont lancé des explosifs dans l'internat, ouvert le feu dans les chambres et tué certaines victimes à l'arme blanche, selon des informations non confirmées officiellement.

"Les ambulances ont amené des corps du Collège du gouvernement fédéral de la ville de Buni Yadi. Jusqu'à présent 43 corps ont été amenés et reposent à la morgue", a déclaré sous couvert de l'anonymat un responsable d'un hôpital de Damaturu, capitale de l'Etat.

Il a ajouté que seuls les garçons avaient été visés et que les filles avaient été épargnées.

Le chef de la police de l'Etat, Sanusi Rufai, avait auparavant donné un premier bilan de 29 morts, sans pouvoir dire si toutes les victimes étaient des élèves de l'établissement secondaire situé à une soixantaine de kilomètres de Damaturu.

Boko Haram, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est interdite", a attaqué de nombreuses écoles dans le nord du Nigeria depuis le début de son insurrection en 2009.

En septembre dernier, 40 élèves au moins avaient été tués dans un collège d'enseignement agricole dans la ville de Gujba, dans le même Etat de Yobe. Des militants de Boko Haram y avaient déjà attaqué des dortoirs, tirant sur les élèves pendant la nuit.

 

- Familles à la morgue -

Yobe est l'un des trois Etats du nord-est du Nigeria les plus touchés par l'insurrection de Boko Haram, qui dure depuis 2009 et a fait des milliers de morts.

Placés depuis mai dernier sous état d'urgence, l'armée y poursuit une vaste offensive contre le groupe islamiste. Les violences se sont néanmoins poursuivies et plus d'un millier de personnes ont été tuées dans la région depuis cette date.

Le 15 février, une attaque attribuée au groupe avait fait 106 morts à Izghe, un village de l'Etat de Borno, voisin du Yobe.

Classée parmi les organisations terroristes par le Nigeria et les Etats-Unis, Boko Haram dit combattre pour la création d'un Etat islamique dans le nord du Nigeria à dominante musulmane.

Un habitant de Damaturu, Babagoni Musa, a raconté avoir vu quatre ambulances passer devant sa boutique sur la route de Buni Yadi.

"Des branches d'arbres étaient fixées dessus, c'est un signe utilisé ici pour signifier qu'un cadavre se trouve dans le véhicule", a-t-il dit à l'AFP.

Des familles des élèves du lycée de Buni Yadi se sont réunies autour de la morgue de l'hôpital de Damaturu, à la recherche d'informations sur le sort des leurs. L'armée a dû prendre le contrôle du bâtiment pour rétablir le calme, selon le responsable hospitalier interrogé.

Dans une récente vidéo, le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a promis de poursuivre la campagne du groupe et menacé de l'étendre au sud pétrolier du Nigeria, région à majorité chrétienne du premier producteur de brut d'Afrique.

Un coup porté à ce secteur clé de l'économie accroîtrait la pression sur le président Goodluck Jonathan, déjà très critiqué pour son absence de résultats face à l'insurrection islamiste.

Lundi, il a défendu l'action de son gouvernement et assuré que tout serait fait pour mieux protéger les civils et leurs propriétés. Il a aussi renouvelé son appel à Boko Haram à déposer les armes et ouvrir des négociations.

Posté par dangerislam à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2013

lol les degenerer de l islam et leurs vices

je me demande quand les arabes font faire subir a ces degenerees de l islam ce qu on a fait subir a nos imbeciles de curées?

La NSA traque les pratiques pornographiques des prédicateurs islamistes:

Visites de sites coquins, films pornographiques, «usage de langage ouvertement sexuel avec de jeunes filles inexpérimentées»? Selon un document transmis par Edward Snowden au Huffington Post , l'agence de sécurité américaine souhaite discréditer le discours de ceux qui appellent au djihad sur les réseaux sociaux.

Les responsables américains ne s'en étaient à l'époque pas privé. Ils avaient annoncé la découverte de vidéos à caractère pornographique dans la cache pakistanaise d'Oussama ben Laden, révélation ayant sans doute pour but d'écorner l'image de l'ancien chef d'al-Qaïda auprès de ses disciples. Ce mercredi, l'édition américaine du Huffington Post dévoile que l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) a pour sa part récolté des informations embarrassantes sur l'activité en ligne à connotation sexuelle de certains prédicateurs islamistes. Le site internet révèle cette information sur la foi d'un document daté du 3 octobre 2012, qui lui a été ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Posté par dangerislam à 09:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 novembre 2013

islam=nazisme le pakistant

islam,mosquée,pakistan,nazisme,mahamed,allah,coran,islam=nazisme,

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/ ... dicape.php

Une foule en colère s'est déchaînée contre un handicapé mental accusé d'avoir brûlé des pages du Coran, qu'elle a battu à mort avant de brûler son corps dans le centre du Pakistan, a indiqué aujourd'hui la police.

Ghulam Abbas, un homme d'une quarantaine d'année, avait été arrêté mardi dans la ville de Bahawalpur après avoir été accusé par plusieurs personnes d'avoir brûlé des pages du livre sacré de l'islam (la religion d'Etat au Pakistan), selon un responsable de la police locale, Ghulam Mohiuddin.

Posté par dangerislam à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 août 2013

jihad against islam du bon black metal irakien

Posté par dangerislam à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2013

hihi

islam,nazi,syrie,islamiste,usa,ps,hollande,fabius,al quaida,quatar,collabo,ayrault,

1708984543

Posté par dangerislam à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 avril 2013

toujours aussi arrieré l arabie saoudite

humour islam arabie saoudite femme

Posté par dangerislam à 11:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,